Inauguration du Lycée d’Hôtellerie et de Tourisme de Guyancourt

Inauguration du Lycée d’Hôtellerie et de Tourisme de Guyancourt

En présence de Daniel Filâtre, recteur d’académie, du maire de Guyancourt, Marie-Christine Letarnec, d’Othman Nasrou, vice-président de la région Île-de-France chargé de l’action internationale et du tourisme, de Stéphane Demarle, proviseur, d’Hervé Gay, Directeur général de CITALLIOS, de conseillers régionaux, d’élus, de la communauté éducative et d’un parterre d’institutionnels, l’inauguration du lycée de Saint-Quentin-en-Yvelines a eu lieu, après plus de cinq ans de travaux.

Ce 23 février 2017, Stéphane Demarle, proviseur du lycée, a accueilli les invités et organisé une visite des locaux qui a précédé les discours officiels.
L’occasion pour tous de constater à quel point ce lycée a changé, car hormis les structures porteuses, il n’y a plus rien de commun entre l’ancien bâtiment conçu en 1980 et le nouveau.

Malgré un désamiantage qui a duré plus longtemps que prévu, « Ce sont désormais 24 000 m² d’espace utile qui sont dédiés à la formation », s’est réjoui M Demarle. Des cuisines aux bars, en passant par la cinquantaine de salles de cours, tout a été repensé. Cette métamorphose profite depuis septembre 2016 à 900 élèves, du CAP à la licence professionnelle en passant par le BTS et les bacs pro.

Les bâtiments, refaits à neuf, comprennent six cuisines d’application, deux cuisines pédagogiques, un amphithéâtre de démonstration, une salle d’œnologie, un atelier boulangerie, deux ateliers pâtisserie, un atelier traiteur, huit chambres d’hôtel et une salle de conférence polyvalente.

Du côté des équipements destinés aux élèves, le réfectoire a été agrandi (300 couverts), les salles de cours sont plus nombreuses (une cinquantaine) et l’internat dispose maintenant de 180 places contre 110 auparavant.

L’élément central de cette réhabilitation, l’atrium, qui fait office de hall d’accueil, permettra de relier la place Rabelais au mail des Saules avec nettement plus de facilité.

La luminosité des lieux et la qualité exceptionnelle de son acoustique apportent à ce bâtiment des conditions professionnelles idéales dont les élèves peuvent bénéficier pour travailler. Désormais, tous les midis et soirs, les cuisines tournent à plein régime pour alimenter les trois salles de réception !