Inauguration de « Trilogie » à Asnières-sur-Seine : les clés d’une résidence d’envergure

La résidence Trilogie a été inaugurée le 11 juillet en présence de monsieur Manuel Aeschlimann, maire d’Asnières-sur-Seine, et de l’ensemble des partenaires ayant œuvrés à la réalisation de ce magnifique ensemble immobilier.

Livrée début juillet, « Trilogie » accueille depuis peu ses premiers occupants. Cette réalisation à grande échelle et à multiples facettes conçue à l’emplacement de l’ancienne barre des Gentianes s’inscrit dans la proposition d’une nouvelle offre de logements au sein du quartier des Hauts d’Asnières actuellement en pleine de rénovation urbaine.

Réalisée par Vinci Immobilier, en collaboration avec Emerige et conçue par le cabinet d’architectes Ateliers 2/3/4/, cette résidence située entre les rues Henri-Poincaré, de l’Égalité et du 18 juin 1940,propose 201 logements au total répartis sur 4 bâtiments. Les trois volumétries et les hauteurs différentes qui la caractérisent ont été inspirées par les reliefs des paysages naturels (plaine, moyenne et haute montagne) ; de là, son identité particulière et son nom de « Trilogie ».

Avec une large place accordée au végétal et aux espaces extérieurs (jardins, terrasses), elle est adaptée à un mode de vie contemporain qui met en avant le bien-être des occupants et la convivialité au quotidien.

En avril 2019, Vinci Immobilier et Emerige ont reçu le Grand Prix Régional des Pyramides d’Argent Île-de-France 2019. Cette distinction récompense les meilleurs programmes immobiliers régionaux des adhérents de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) centrés sur les sujets essentiels pour la profession : innovation, qualité, esthétique, transparence dans la conduite des opérations, développement durable, orientation client et émergence de nouveaux clients.

 

Trilogie en chiffres

– 210 logements au total (94 en locatif intermédiaireet 107 en accession)
– 7 maisons d’un étage
– 2 immeubles de 6 et 7 étages une tour de 17 étages
– 2 100 m² d’espaces verts dont 700 m² de pelouse et51 arbres plantés
 

3 questions à… Jean Mas

Architecte, associé-fondateur chez Ateliers 2/3/4/, concepteur du projet

Quelles sont les particularités de « Trilogie » ? Quelle est la genèse de ce projet ?

Construire une résidence à l’emplacement de l’ancienne barre des Gentianes représentait un enjeu

très fort en termes de renouveau. En référence aux trois types d’habitat du quartier, « Trilogie » est composée successivement d’un bâtiment d’un étage comme les pavillons avoisinants, de constructions plus élevées dans le style des années 1970 et d’une tour de près de 50 mètres qui rappelle les barres historiques. En s’élevant progressivement, comme un relief de colline, la perspective des bâtiments procure aussi du mouvement. Ce projet témoigne de l’ambition collective de rassembler le quartier et de lui donner un nouvel élan. Comme la tour de « Trilogie » qui s’élève vers le ciel…

La résidence fait la part belle à la végétation, aux jardins. Comment s’inscrivent-ils dans le projet ?

La nature est présente au niveau de chaque habitat : un toit-terrasse avec un potager est situé sur le bâtiment le plus bas, un vaste jardin paysager fait office à la fois de trait d’union entre « la plaine » et « la montagne », et de socle pour les bâtiments intermédiaires. Dans le cadre de notre collaboration avec le paysagiste David Besson-Girard, trois strates de végétaux différents ont été plantés : des arbustes, des arbres de taille moyenne et des essences de 15 à 20 mètres de hauteur. Ils permettent de dessiner un relief paysager qui reproduit et souligne le relief des constructions.

Au-delà de l’agrément qu’ils procurent, ces lieux végétalisés sont des espaces extérieurs partagés qui

permettent aux voisins de se rencontrer. En favorisant la convivialité et la mixité, ils jouent un rôle essentiel.

En quoi « Trilogie » constitue-t-elle un cadre de vie particulièrement qualitatif ?

Cette résidence est conçue pour offrir un cadre de vie et un confort optimal à ses occupants : des logements avec des performances thermiques de haut niveau qui bénéficient d’une lumière traversante, de grandes terrasses permettant de déjeuner dehors en famille.

L’esthétique a été également soignée, avec des façades d’allure contemporaine faites de briques et

d’aluminium, des surfaces vitrées. Grâce à une lumière douce diffusée par des projecteurs led qui éclaireront le dessous des balcons et la voûte des arbres, « Trilogie » brillera de nuit pour tous les habitants du quartier !

. .

© Yoann Couette