Asnières-sur-Seine (92)

Quartier des Hauts d’Asnières

Un nouveau quartier mixte, animé et compétitif autour du pôle multimodal des Courtilles

Panneaux d’informations mis en place sur les palissades

Le quartier des Hauts d’Asnières fait l’objet d’une convention signée en mars 2008 avec l’ANRU.

L’objectif de cette opération majeure de rénovation urbaine est de redynamiser ce quartier, en le connectant à un nouvel ensemble urbain attractif autour du pôle multimodal des Courtilles (métro L13, tramway T1, échangeur A86, bus). Le quartier est maintenant pleinement réintégré dans la ville avec une identité propre et une structure urbaine lisible.

Pour la réussite de ce projet, CITALLIOS a mobilisé ses compétences autour de cinq objectifs :

  • développer le réseau viaire et définir un espace public lisible articulé sur des principes de résidentialisation,
  • instaurer des pôles commerciaux d’animation fédérateurs : les Mourinoux, les Quatre Routes et le nouveau pôle commercial autour de la station multimodale des Courtilles,
  • renforcer le maillage en équipements publics et favoriser le développement du tissu associatif,
  • mettre en place une trame paysagère à l’échelle du quartier,
  • réaliser un quartier mixte grâce à une diversification de l’offre de logements et des fonctions urbaines.

Voir en détail le projet de construction du complexe sportif Nelson Mandela d’Asnières-sur-Seine
Télécharger le journal

Résidence Trilogie livrée en 2019 – Ateliers 2/3/4

Lot A3 – Martin Duplantier Architecte

Nouveaux logements

Lots A1 et A2 Martin Duplantier et Pietri Architecte


Contrat

Concession d’aménagement confiée en 2009 par le Syndicat mixte des Hauts d’Asnières (département des Hauts-de-Seine et ville d’Asnières-sur-Seine ) transférée en 2012 à la ville d’Asnières-sur-Seine.

Un nouvel ensemble mixte bureaux/commerces/activités/résidence hôtelière/habitat/équipement sportif d’environ 66 000 m²

Vue aérienne du nouveau secteur des Courtilles

Programme

Il s’articule autour de trois problématiques et de trois échelles d’intervention :

  • Les équipements publics : renforcer les équipements culturels et sportifs du quartier par la réhabilitation et l’extension de la Maison des loisirs et de la culture et par la construction du complexe sportif Nelson-Mandela.
  • Le quartier : aménager les espaces publics, résidentialiser deux ensembles immobiliers.
  • Le secteur autour de la station de métro des Courtilles : recomposer un nouveau quartier suite à la démolition de « la barre des Gentianes » (317 logements) avec une programmation immobilière mixte bureaux/commerces/activités/résidence hôtelière/habitat/équipement sportif d’environ 66 000 m².

Missions
  • Procédures foncières et réglementaires
  • Obtention et perception des financements
  • Pilotage et réalisation des travaux d’infrastructure (VRD, espaces paysagers) et de superstructure
  • Communication / concertation
  • Coordination des acteurs du projet / reporting

Les acteurs du projet
  • Maitrise d’ouvrage : Ville d’Asnières-sur-Seine – CITALLIOS
  • Architectes : Agence Dominique Lyon, Gaëtan Le Penhuel Architecture, Martin Duplantier Architectes, Ateliers 2/3/4, Pietri Architectes, Ellboode Architecture, Cruard Charpente, Atelier Albert Amar
  • Paysagistes : Atelier de l’île, Quesnot Paysage
  • Promoteurs : Emerige, Linkcity, Vinci Immobilier, Bouygues Immobilier, AFL, HSH, RATP

Futurs aménagement de l’espace public

L’Aréna Teddy-Riner et la piste d’athlétisme Ladji-Doucouré ont été livrés en 2019

 

Voir le suivi de chantier du Centre Social et Culturel en temps réel