Villejuif (94)

Secteur Lebon-Lamartine RD7
Villejuif bénéficie d’une attractivité exceptionnelle à l’échelle métropolitaine par sa bonne desserte (métro, tram, futures deux gares du Grand Paris et plus particulièrement le pôle multimodal Louis-Aragon) et par son dynamisme économique (installation de grands comptes). Le quartier Lebon-Lamartine regroupe 4 tours et 3 barres, propriétés de l’OPH Municipal, qui renvoient une image obsolète. Son enclavement et sa mono fonctionnalité résidentielle sociale ont entraîné des dysfonctionnements importants : ainsi les espaces dédiés au stationnement qui font l’objet d’usages détournés et d’activités illicites.
Le bon positionnement du quartier, les mutations engagées en façade de la RD 7 où le foncier est pour partie maîtrisé, légitiment des ambitions élevées pour définir un projet social et urbain en se plaçant résolument dans une logique de renouveau et de mixité fonctionnelle et sociale.
Le quartier est classé en Quartier Prioritaire de la Politique de la Ville du NPNRU (niveau national).

Contrat

Prestation d’étude confiée par la ville de Villejuif en 2015.

 

Objectifs
  • Engager les démolitions de 2 ou 3 barres pour faire levier au renouvellement du quartier et définir des îlots support d’une nouvelle offre résidentielle (50% logements sociaux/50% accession).
  • Proposer une trame routière publique lisible ouvrant le quartier sur la ville et l’avenue Paul Vaillant-Couturier par le prolongement de la rue Lamartine.
  • Renforcer la trame paysagère et piétonne en s’appuyant sur la coulée verte et en créant des espaces publics fédérateurs : un nouveau parc.
  • Renforcer et moderniser l’offre en équipement publics.
  • Réorganiser le stationnement.
  • Développer une façade économique sur la RD7.
Calendrier

2016

  • Bilans financiers.
  • Montage administratif, juridique et financier (y compris appui à la convention ANRU).
  • Appui à la concertation avec les résidents