Enghien-les-Bains (95)

Lycée Gustave-Monod

Améliorer les conditions d’accueil des lycéens en préservant le patrimoine existant

Cet établissement se distingue par la qualité d’homogénéité de son architecture en pierre et brique représentative des années 50.

Il se déploie au bord du lac sur un territoire de 5,4 hectares répartis sur les communes d’Enghien-les-Bains et de Saint-Gratien.

CITALLIOS a d’abord mené une première phase de restructuration du bâtiment de la restauration situé en bordure immédiate du lac. La seconde opération concerne la restructuration du site ouest (lycée professionnel des métiers). L’objectif est de réunir le lycée général et le lycée professionnel sous une seule entité.

Le site est inscrit dans une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP), sachant que les actuels bâtiments disposent de leurs façades d’origine, qui seront préservées dans un souci patrimonial. Cette seconde restructuration s’effectue également avec des objectifs ambitieux de développement durable.

Les impératifs environnementaux, le respect des législations européenne et nationale et la politique de la Région conduisent à inscrire l’opération dans une démarche environnementale privilégiant l’énergie et l’eau.

Pour ce projet complexe par sa nature et son environnement, CITALLIOS a mis en place des processus d’une grande rigueur pour le déroulement des études puis des travaux car la planification des interventions, en site occupé, doit tenir compte des impératifs de fonctionnement de l’établissement.

Architecte : Agence Françoise Sogno

Programme

Restructuration du lycée des métiers

13 617 m² de locaux :

  • Démolition de 2 388 m² d’ateliers sous sheds à rez-de-chaussée.
  • Construction de 2 280 m² sur 2 niveaux pour les nouveaux espaces d’ateliers.
  • Rénovation patrimoniale des corps de bâtiments initiaux : restauration des façades en briques et béton, remplacement des menuiseries en bois avec préservation de leur dessin, isolation intérieure des parois : 6 634 m².
  • Valorisation des espaces extérieurs par une définition de leur usage et une prise en compte environnementale de ceux-ci (traitement de l’eau et favorisation de la biodiversité).

Cette restructuration porte sur des locaux d’enseignement, de vie scolaire et sociale et ceux affectés aux services administratifs, logistiques et à l’hébergement.

L’opération vise le niveau BBC.

Contrat

Mandat de maîtrise d’ouvrage confié par la région Île-de-France en 2012.